www.reeducationgenou.com
www.reeducationgenou.com

La rotule après une ligamentoplastie du LCA

Page mise à jour le 24 / 07 / 2017.

 

 

LA ROTULE APRES LIGAMENTOPLASTIE

 

Il n'y pas un genou ligamentaire qui n'ait pas à un moment de sa rééducation pré ou post opératoire des douleurs rotuliennes...en route pour la description :

 

il y a plusieurs causes :

  • la boiterie
  • l'attelle conservée trop longtemps
  • l'activité musculaire inhibée par le gonflement du genou
  • l'apréhension de l'appui coté blessé qui démuscle encore plus

Toutes ces causes provoquent un controle du qualdriceps de mauvaise qualité et un rotule qui se place moins bien.

on obtient alors tout un paquet de symptomes :

 

  • les douleurs du bord interne de la rotule, comme un syndrome rotulien
  • les douleurs en "barre" horizontale sous la rotule : avec un genou gonflé c'est assez fréquent et temporaire et souvent relié à un déficit d'extension voire à un cyclop syndrome
  • les crépitements sont des bruits audibles lors des mouvements de flexion extension, fréquents également
  • la fausse rotule haute : après le port prolongé d'une attelle genou tendu...c'est la portion droit antérieur du quadriceps qui verrouille tout cela =>étirement !!
  • la rotule basse dans les très rares cas d'algodystrophies (je préfère dire syndrome hyper inflammatoire du genou) avec typiquement le tendon rotulien qui devient peu extensible.

Pour ce qui est de la rééducation et de la séance de kinésithérapie :

  • la qualité de contraction du quadriceps doit être normale : chaque contraction doit faire monter la rotule mais sans participation des fessiers
  • La rotule doit avoir une mobilité normale, il faut donc vérifier MANUELLEMENT tous les paramètres de la rotule, de haut en bas :
    • la mobilisation du cul de sac sous quadricipital est obligatoire même quand celui ci est vide d'épenchement. Des manoeuvres larges doivent être employées pour redonner tous les glissements du quadriceps sur le cul de sac et de ce dernier sur sa face profonde.le tendon quadricipital doit être vérifié comme la continuité du quadriceps vers la rotule
  • et on oublie pas le renforcement des fessiers et stabilisateurs du bassin
  • le tendon  rotulien est une source non négligeable de soucis en fin de rééducation pour les Di-Dt et dès le début pour les KJ car c'est le site de prélèvement...il faut le mobiliser à chaque séance transversalement pour lui redonner tous les glissements du fait des adhérences. Là aussi il faut employer des manoeuvres larges et transversales pour libérer de la TTA en bas jusqu'à la pointe de la rotule en haut.
  • idem en flexion 90° c'est la position idéale pour retrouver les rotations dont la rotation interne du tibia sous le femur qui est un peu enraidie après cette chirurgie. Parfois cette rotation (automatique et obligatoire dans le genou lors de la flexion) est complètement anéantie par la chirurgie ou par une plastie serrée par le chirurgien : il faut absolument la retrouver sinon la course et le footing seront hyper douloureux.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.reeducationgenou.com