www.reeducationgenou.com
www.reeducationgenou.com

Désormais la page "ligaments" est fractionnée pour être plus lisible.

Les raccourcis ci dessous vous permettront d'aller directement vers les pages "LCA opéré" et "LCP opéré" ainsi que les entorses des ligaments latéraux.

Bonne lecture

La chirurgie du LCA et la rééducation des plasties ligamentaires

La chirurgie du LCP et sa rééducation

Les entorses des ligaments LCM (LLI) et LCL (LLE)

Les lésion ligamentaires du genou

Page mise à jour le 22 / 12 / 2016.

 

 

Pour faire simple, les ligaments servent à stabiliser une articulation.

En cas d'entorse le ligament est étiré voire rompu.

Pour le genou il y a 4 voire 5 ligaments essentiels :

 

  • Les 2 ligaments latéraux et le ligament antéro latéral LAL
    • LLI = Ligament Latéral Interne ou collatéral tibial (voir bas de la page)
    • LLE = Ligament Latéral Externe ou collatéral latéral (rarement lésé)
    • ils sont directement sous la peau et sont donc palpables
    • la lésion des ligaments latéraux est souvent bénigne et de bon pronostic à long terme  et leur cicatrisation est possible (de 3 semaines à 4 mois). La rupture complète est cependant traitée chirurgicalement
    • les lésions des ligaments latéraux donnent cliniquement des baillements de l'articulation
    • petit plus : le ligament antéro latéral ou LAL est un renfort ou un frein primaire de la rotation médiale (interne) du tibia. d'ailleurs sont effet de frein rotatoire est supérieur à celui du LCA quand la felxion est inférieure à 35°.

 

  • Les 2 ligaments croisés
    • le Ligament Croisé Antérieur = LCA (constitué de 2 faisceaux AM antéro médial et PL postéro latéral)
    • le Ligament Croisé Postérieur = LCP qui est parfois aussi décrit avec 2 faisceaux
    • ils sont profonds dans l'articulation du genou et non palpables mais on peut les tester lors de l'examen clinique avec un patient bien relâché
    • la lésion des croisés est dite grave s'il y a rupture complète d'un ligament ou bicroisée s'il y a les deux croisés (LCA et LCP)
    • L'élongation d'un ligament croisé peut sembler moins grave qu'une rupture nette mais la stabilité du genou est aussi perturbée
    • la rupture complète ne cicatrise pas, 10% des LCA rompus se couchent sur le LCP "en nourrice" redonnant une (in)stabilité relative utilisable pour le patient rééduqué mais tout le monde se doute bien qu'un ligament attaché "mollement" à un autre ligament (ici le LCP) ne donne pas grand chose de stable à long terme. une rupture partielle donne son résultat définitif à 2 ans et souvent cette rupture partielle évolue vers une totale mais...il faut garder le moral quand même!
    • les ruptures partielles du LCA sont plus fréquentes qu'on ne le croit et les chirurgiens habiles peuvent alors faire des ligamentoplasties mono-faisceau. Et c'est souvent le faisceau antéro médial (AM) car très isométrique et tendu tout le temps proche de l'extension qui est lésé dans le LCA (la rupture d'un faisceau donne d'ailleurs un tiroir modéré avec un arrêt mou alors que la rupture complète du LCA n'a pas d'arrêt)
    • les lésions des ligaments croisés donnent cliniquement des tiroirs lors du test de Lachman
      • le LCA rompu donne un tiroir antérieur du tibia (test de Lachman en flexion 30°)
      • inversement le LCP rompu donne un tiroir postérieur du tibia (voire un faux tiroir antérieur, et donc un faux Lachman de retour de tiroir postérieur)
      • les ruptures du LCP sont souvent peu détectées fonctionnellement par le patient ; ce sont des douleurs de la rotule qui plusieurs années après et avec un IRM vont faire le diagnostic. Tout ça pour dire qu'un LCP rompu est beaucoup moins gênant qu'un LCA. Voir la page du LCP et sa rééducation.

 

 

Les entorses sont une déformation traumatique du ligament qui va de l'élongation jusqu'à la rupture partielle ou complète. Ces entorses intéressent tous les ligaments du genou et selon le mouvement et l'énergie qui font la lésion les conséquences sont différentes.

Dans tous les cas il y a une instabilité du genou temporaire compensée ou non par les muscles ou une instabilité complète ressentie et invalidante même après la rééducation.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.reeducationgenou.com