www.reeducationgenou.com
www.reeducationgenou.com

Le ligament croisé postérieur

DESOLE LES PHOTOS ONT DISPARU LORS DE LA MISE A JOUR DU SITE    JE LES CHERCHE ENCORE

 

 

Page mise à jour le 20 / 07 / 2016

.

Les entorses du Ligament Croisé Postérieur

 

Elles sont rares et souvent traumatiques pour ne pas dire qu'elles font suite à un accident de la circulation comme le tibia du motard qui bute contre un pare choc...anecdotiquement une chute sur les genoux pliés qui va faire fortement reculer le tibia sous le femur.

La rééducation est sensiblement identique à celle d'une entorse du LCA mais il faut faire certaines adaptations au début :

  • éviter la position postérieure du tibia sous le femur = subluxation postérieure et donc privilégier le coussin sous le haut du tibia en position assise sur la table du kiné = anti subluxation
  • éviter la chaine ouverte des ischio jambiers qui renforce l'effet de subluxation postérieure (pour le LCA c'est l'inverse avec le quadriceps et la subluxation = tiroir antérieur)
  • Il faut surtout renforcer le quadriceps pour éviter l'action subluxante postérieure des ischios jambiers.

Les conséquences d'une rupture du LCP non opéré

Il s'agit alors d'une instabilité postérieure avec à long terme une majoration de l'hyperextension signifiant l'usure du coin postérieur méniscal. Souvent les patients consultent pour des douleurs de rotule...

En général la contraction isolée des ischios jambiers produit le recul du tibia (=tiroir postérieur) avec un avalement de la TTA

 

le creux sous la rotule est l'avalement de la TTA

= tiroir postérieur du aux ischios jambiers

 

Les ligamentoplasties du LCP et la rééducation

 

Le principe initial est de ne pas reproduire le tiroir postérieur qui est le signe de l'absence du LCP. Le kiné s'assure alors que toutes les phases de rééducations et exercices proposés ne provoquent pas un déplacement vers l'arrière du tibia.

Il faut assez vite renforcer le quadriceps par toutes les méthodes possibles en chaine fermée dont l'élastique (coussin anti tiroir postérieur obligatoire) et la presse ou demi squat ainsi que l'électrostimulation.

 

hématome après chirurgie du LCP genou Droit

exercice en chaine fermée avec l'élastique

coussin anti tiroir postérieur sous le tibia OBLIGATOIRE

ci dessus électrostimulation du quadriceps et poche de froid (pack)

la meilleure électrostimulation se fait bien sûr en position debout = physiologique et en charge

renforcement du quadriceps sur presse (chaine fermée)

ici au 15è jour post opératoire, les 2 membres poussent autant (sécurité)

 

 

1) Prise en charge d'une rupture du LCPostérieur

 

La rupture du LCP est souvent la suite d'un choc direct sur le tibia comme le motard contre un pare choc ou une chute directe sur un genou plié (chute "à genoux")

La rupture du LCP induit un tiroir postérieur, le tibia glisse sous le femur car il n'est plus limité par le LCP et l'action des ischios jambiers produit un avalement de la tubérosité antérieur du tibia (=TTA) comme le montre la photo plus haut.

Cette rééducation vise à renforcer le quadriceps qui est le moyen musculaire de lutter contre le tiroir postérieur tout en conservant la force des ischios jambiers et des mollets

  • quadriceps : renforcement sur presse ou demi squatt

  • ischios jambiers : de préférence par la méthode avec les charges scratchées à la cheville car c'est la pesanteur qui va éviter lors du mouvement que les ischios produisent un tiroir postérieur

  • mollets : en faisant des pointes de pieds, c'est simple et efficace

 

 

2) Rééducation d'une ligamentoplastie du LCP

 

impératif : ne pas reproduire de tiroir postérieur et donc obligation de conserver un coussin anti tiroir lors des phases de rééducation (dans le cas où le patient est assis ou allongé sur le dos)

travail du quadriceps et coussin anti tiroir postérieur sous le tibia

 

travail des ischios jambiers sur le ventre (genou droit)

à gauche départ, à droite fin du mouvement (LCP opéré à J21)

attention petite compensation du mollet

_

travail des mollets : pointes de pied

travail peu visible...mais qui a fait la photo???

 

 

 

3) cas particulier : ligament synthétique LARS pour refaire un LCP

 

J'ai eu la chance en 2010 et début 2011 de prendre en charge une ligamentoplastie bicroisée (LCA+LCP) dont le postérieur à été refait par un LARS (fibres de polyesther)

La HAS recommande pour les lésions bicroisées avec forte instabilité la pose du ligament synthétique LARS en tant que LCP

Pour ma part la rééducation à été très simple et la récupération des amplitudes de flexion assez simple, l'extension n'a pas posé de problème.

La reprise du footing semble bonne malgré une démusculation importante (du fait de l'instabilité majeure préopératoire)

à suivre...

 

 

.....

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.reeducationgenou.com