www.reeducationgenou.com
www.reeducationgenou.com

Les ligaments latéraux

page mise à jour le 20 / 07 / 2016

 

Les entorses latérales du genou : LLI et LLE (ou LCM et LCL désormais)

 

 

 

a) Entorse du LLI = ligament collatéral médial

Ce ligament est anatomiquement constitué de 2 plans : un plan profond collé à la capsule articulaire (et donc au ménisque) qui va du femur au ménisque et du ménisque au tibia et un plan superficiel qui va directement du femur au tibia.

En général cette lésion ligamentaire est sans conséquence car la cicatrisation est de bonne qualité. Même si elle est de l'ordre de 6 semaines la cicatrisation peut s'étaler avec des douleurs jusqu'à 6 mois.

Il arrive parfois au footeux un peu pressés pour reprendre de se refaire la même entorse du LLI juste avant le 6è mois sur une frappe de l'intérieur du pied alors prudence

Dans 99% des cas la cicatrisation est cependant sans problème, le cas rare étant appelé maladie de pellegrini stieda (ossification de la partie haute du ligament visible comme un trait dans la profondeur du ligament à la radio).

La relation intime qui existe entre le LLI et l'emballage articulaire = capsule articulaire par son faisceau profond peut faire trainer les douleurs et faire penser à des douleurs méniscales.

La rééducation est simple, dans l'attente du dégonflement du LLI normalement plat.

  • glaçage local au glaçon : on glace et quand ça brûle un peu on réchauffe avec la paume de la main
  • physiothérapie TENS
  • récupération de l'extension s'il existe une attitude antalgique en flexion par les méthodes classiques
    • écrase coussin avec des coussin que l'on diminue au cours de la séance
    • étirements +++ du mollet pour lever la contracture du fait de la boiterie et de la douleur interne. prudence au début car la cicatrisation "consomme" un peu d'extension et tirer trop fort est délicat... 
    • vérification de la tonicité des ischios jambiers internes qui sont parfois douloureux en bas faisant penser à une élongation
  • récupération DOUCE de la flexion jusqu'à talon-fesse en y allant progressivement tous les jours un peu plus en écoutant la douleur et parfois en cassant doucement les adhérences (crac)
  • parfois la flexion est limitée entre 60 et 90° du fait des adhérences...c'est le moment de forcer un peu chers confrères c'est juste collé!
  • massage manuel pour drainer le ligament.
  • électrostimulation du vaste interne le temps de diminuer les douleurs locales pour faire de la presse ensuite

Parfois lors de déchirure complète du LLI il faut intervenir chirurgicalement avec des petites ancres résorbables ou non qui vont réinsérer le LLI sur l'os.

 

b) Plastie du LLI avec un tendon d'un ischio jambier

La rééducation est un peu comme celle d'une plastie du croisé car il faut obligatoirement respecter les ischios prélevés sinon il y risque de lachage des adhérences (équivalent d'un gros claquage) et ce pendant 3 semaines. Certaines publications autorisent un début de travail avec résistance manuelle dès 15 jours.

Il y a aussi un cap articulaire a passer au plus vite car le LLI colle autour de 60° de flexion.

conclusion prudence pendant 3 semaines pour les ischios, la flexion rapidement autour de 60 à 80° puis selon le chirurgie on progresse en flexion. Dès que possible (ou autorisé) vélo

 

c) Entorse du LLE = ligament collatéral fibulaire

Elle est rare (trop rare pour en parler d'ailleurs). S'il y a rupture complète du LLE c'est vers un chirurgien qu'il faut se diriger.

 

 

Genou Gauche avec les ancres de suture du LLI

Dr Jacques Tremoulet, cliniques des Maussins 75019 Paris

(et plastie du LCA avec un KJ)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.reeducationgenou.com