www.reeducationgenou.com
www.reeducationgenou.com

Rotule instable ou rotule luxée / après luxation

Page mise à jour le 17 / 09 / 2021.

 

 

LA ROTULE INSTABLE (ou luxée ou opérée) / principes si opération du MPFL

 

 

La trochlée fémorale qui reçoit la rotule est peu creusée. Plus rarement elle peut être convexe (mesure radiologique de l'angle d'ouverture).  La rotule est alors très/trop mobile.

 

Et comme toujours pour cette rééducation de la rotule cette fois instable ou luxée il faut :

  • d'abord renforcer les fessiers stabilisateurs du bassin : cela diminue la douleur à court terme! cela améliore la fonction à moyen terme!
  • renforcer les ischios jambiers ET le quadriceps (plutot debout en quart ou demi squats par exemple)
  • les courant TENS anti douleur sont inefficaces alors pas besoin d'en faire !
  • interdire en rééducation les gestes qui déclenchent des apréhensions comme les sauts sur un pied tant que le patient n'est pas assuré des progrès musculaires ou de sa capacité à pouvoir le faire
  • controle des positions du fémur par le bassin surtout pour les adolescentes qui marchent les pieds en dedans avec les rotules qui louchent !
  • varier les situations instables debout mais toujours avec une bonne qualité de contraction du quadriceps : trampoline sans sauter, mousse de proprioception, équilibre pied à plat au sol yeux fermés.
  • surtout conseiller le patient : ne pas s'accroupir, ne pas rester les genoux pliés, éviter le piétinement et il est toujours déconseillé d'accrocher des poids aux chevilles pour renforcer la cuisse. c'est une grosse bétise.

 

Stabilisation chirurgicale de la rotule instable : MPFL !

 

après plusieurs luxations il faut penser à une stabilisation chirurgicale car les dégats articulaires peuvent arriver dès la 1ere luxation
 
Pour faire simple, le couple trochlé et rotule si ils ne sont pas très anatomiquement bien constitués ont une tendance à se luxer en dehors, c'est la rotule dysplasique par insuffisance. Le ligament MPFL qui est le plan moyen de l'aileron médial (rétinaculum médial) est le seul rempart de la luxation quand e genou est quasi tendu or il est souvent lésé et déchiré dès la 1ere luxation...
 
conclusion : les ligaments propres de la rotule que sont les ailerons sont distendus surtout l'interne. s'intéresser à l'aileron externe est une considération de chirurgien!
 
après plusieurs luxations de rotule le chirurgien peut décider de rétablir des paramètres normaux en retendant l'aileron interne (dont le MFPL qui est dans le plan moyen), en déplaçant la TTA (tubérosité tibiale antérieure) et pour certains (historiquement clinique maussins et l'équipe lyonnaise) prélèvement d'un tendon pour stabiliser encore plus fort la rotule (tendon du droit interne = gracilis)

les suites :
  • attelle 4 semaines
  • récupération de la flexion rapidement sans rechercher la douleur, surtout en actif, puis vélo quand l'amplitude le permet (110°)
  • récupération de la qualité de contraction du quadriceps (gros coussin par exemple) sans participation des fessiers à la place de la cuisse (ceux qui pose la cuisse sur la table)
  • travail des ischios (avec prudence et donc après 15 jours - 3 semaines si prélèvement du Gracilis= droit interne)
  • renforcement précoce des stabilisateurs du bassins : fessiers++++ (ceux qui écartent les genoux)

 

1ère séance

  • tenter une contraction du quadriceps : la rotule remonte. si cela ne marche pas c'est que le quadriceps est inhibé / endormi par la douleur ou le gonflement. ça va venir!
  • apprentissage de l'auto-flexion : on prend son genou et on l'élève à la force des bras et le retour vers l'extension se fait avec le quadriceps comme un écrase gros-coussin
  • bouger la rotule permet au patient de sentir que c'est stable
  • glaçage si nécessaire
  • marche avec béquille en appuyant bien le talon dans le sol pour provoquer la contraction du quadriceps
  • s'assurer que la flexion dépasse 70° sinon le genou risque de coller. sans forcer : on retrouve les amplitudes acquises au bloc opératoire
  • contracter encore le quad
  • debout : passer d'un appui entre les béquilles d'un membre inférieur sur l'autre. cela stimule les fessiers pour le travail à venir et réveille parfois les quadriceps
  • la table très haute, juste les fesses dessus et les pieds au sol, on fait des tout petits squats pour engager le quadriceps et la rotule lors d'une contraction
  • plus les séances avant et plus la flexion progresse, la conytraction est de meilleure qualité, les squats augementent en flexion
  • bref chaque séance un peu plus
  • quand on a 110° de flexion le vélo est possible

 

 

Attention : dans le cas où le chirurgien a prélevé un tendon des ischios (droit interne = gracilis OU demi tendineux) pour renforcer l'aileron interne il faut respecter la fragilité relative du site de prélèvement 15 jours.
 
Attention aussi à la transposition de la TTA (ou TTTA ou TATA) qui est comparable à une fracture simplement vissée dans le tibia alors ON NE MARCHE PAS SANS BEQUILLE NI ATTELLE QUAND ON A PAS ENCORE L'AUTORISATION.


 

 

.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.reeducationgenou.com